Startup weekend Genève, le Lean Startup en 54h

Les Orgues

Le Lean Startup est une approche destinée à concevoir des produits et services…

… qui rencontrent au mieux la demande de leurs consommateurs, avec un investissement initial minimal, en temps et en argent.

Ceci implique donc de confronter au plus tôt ses idées avec le feed-back des utilisateurs et de « pivoter », c’est-à-dire adapter son offre en fonction des retours obtenus.

Un startup weekend, c’est un marathon entrepreneurial de 54h pour développer un projet d’entreprise et le défendre devant des professionnels

Ouvert à toutes et tous, accompagnés par des coachs en entrepreneuriat, les participants répartis en équipe de 5-6 travaillent pendant un week-end entier pour faire progresser leur idée vers une entreprise. En fin de parcours, les projets sont pitchés devant un panel d’experts. Les meilleurs d’entre eux se voient attribués diverses récompenses.

Dans ce billet, je vous retrace le fil du Startup weekend Genève, dans lequel j’ai été 1 des 60 participants (#swgva sur tweeter).

Tout commence le vendredi soir, avec le pitch des des projets

Dès 19h, tout le monde se découvre : 1h de networking et de convivialité, le calme avant la tempête !

Puis, après un mot d’accueil et de présentation, chaque porteur de projet dispose de 60 secondes pour présenter son projet, ainsi que les expertises dont il a besoin pour le développer pendant le week-end.

1er exercice de vente pour les 20 porteurs de projet, pour lequel ils reçoivent en retour les commentaires des autres participants.

Timing bien utile pour délivrer un bon pitch

  1. Point important, ce pitch se fait SANS slide, donc le pitch doit être préparé à l’avance.
  2. Introduction, en 10 secondes, pour se présenter et donner en une phrase le titre du projet
  3. La problématique, en 30 secondes, pour illustrer le problème, de la façon la plus captivante pour l’auditoire.
  4. La vision, en 10 secondes, pour expliquer le mode de résolution du problème évoqué
  5. Les ressources, en 10 secondes, pour lister précisément les compétences disponibles et nécessaires.
  6. Le plus important est d’expliquer le problème à résoudre, en montrant en quoi cela est important pour vous et pour beaucoup de clients potentiels

C’est ensuite aux porteurs de projets de vendre leur projet, pour qu’il fasse partie de la sélection finale

Pour cela, ils doivent convaincre les participants d’investir les 300 $ factices dont chacun dispose.

Cet exercice de sélection naturelle permet au collectif de se concentrer sur 10 projets, plébiscités par le collectif : c’est une mise en œuvre originale de la « Place de Marché », dans la méthode du World Café.

Enfin, les équipes se constituent autour des porteurs de projets retenus

Cela se fait rapidement, dans une joyeuse confusion … avec l’idée de bâtir des équipes variées et complémentaires.

Personnellement, j’ai rejoint l’équipe « sieste en entreprise », dont l’intention est d’amélioration la santé des salariés, en leur proposant de pouvoir bénéficier d’un « bar à sieste », en échange d’activités physiques.

Ensuite, les équipes se constituent, là encore de façon « naturelle » … et commencent à se connaitre et à discuter du projet. Il est déjà 22h00 …

Lisez ici la suite du Startup week-end !

Vous avez aimé ce billet ?
Partagez-le pour le promouvoir.
C'est immédiat avec les boutons ci-dessous.
Merci d'avance.
Publicités