La méthode KCP mise en œuvre : la création de concepts C

Plaque de cuivre

Dans cette étape, il s’agit d’explorer les concepts, en s’appuyant sur l’ensemble des connaissances rassemblées lors de l’étape précédente.

Il ne s’agit pas d’une phase de créativité libre, mais de processus très structuré, afin de ne pas être limité par l’effet de fixation.

Avez-vous lu les billets précédents ?

Les concepts projecteurs

Dans le billet précédent, on a donné l’exemple suivant :

  • Champ d’innovation : « Les stades destinés à des évènements sportifs partout dans le monde »
  • Concept initial : « faire vibrer autrement les supporters d’un stade »

Dans un premier temps, il s’agit de définir plusieurs concepts projecteurs issus du concept initial :

  • Chaque concept projecteur est volontairement éloigné du concept initial, afin d’explorer des zones différentes
  • Les concepts projecteurs sont définis par l’équipe de pilotage et ont pour but de revisiter l’identité du produit
  • Un concept projecteur peut également être repéré par l’existence d’une tension lors de la phase initiale de collecte des connaissances
  • Il peut aussi être construit de telle façon à ajouter des dimensions. Exemples de dimensions « additives » :
    • smart
    • low cost
    • sustainable
  • Il peut aussi déstabiliser complètement l’approche classique que l’on a de l’objet. Exemples de dimensions « déstabilisantes » :
    • dématérialisation (réel – virtuel)
    • inversion ou intensification d’une dimension
    • re-socialisation (nouvelles communautés, nouveaux business models, nouveaux partenaires)

L’objectif est de disposer de plusieurs concepts projecteurs, étonnants et contrastés, afin d’éclairer une problématique de la façon la plus large et s’éloigner des effets de fixation.

Des exemples de concepts projecteurs

Dans le prolongement de l’exemple donné plus haut, voici les concepts projecteurs que l’on pourrait tirer du concept initial :

  1. Le stade intelligent pour offrir aux supporters une expérience enrichie
  2. Le stade en dehors de ses limites
  3. Le stade rassurant, lieu de tranquillité
  4. Le stade partenaire économique de la cité

Développer les concepts projecteurs avec des méthodes de créativité

Dans la pratique, un sous-groupe travaillera sur un concept projecteur spécifique. Comme chaque sous-groupe présentera le résultat de son travail aux autres participants, il y aura enrichissement mutuel et donc augmentation de la puissance créative du collectif.

De plus, cette étape se prête avantageusement à l’utilisation des techniques créatives, à condition d’être animées par un facilitateur désigné.

Rubrique « créativité » pour en savoir plus

Des restitutions intermédiaires doivent être prévues afin de dynamiser le travail des groupes, non pas dans une logique concurrentielle mais au contraire dans une stratégie collaborative globale : l’idée d’un sous-groupe peut soit résoudre le blocage d’un autre groupe ou ouvrir de nouvelles perspectives.

Vous avez aimé ce billet ?
Partagez-le pour le promouvoir.
C'est immédiat avec les boutons ci-dessous.
Merci d'avance.
Publicités