FourSight, pour réussir la sélection son équipe d’innovation

Pour que le processus d’innovation soit le plus efficace, il convient de prêter une attention particulière à la sélection des participants. Indépendamment des compétences techniques de chacun, le mode de pensée de chacun a de l’importance sur l’efficacité créative de l’équipe.

Le test FourSight, présenté dans ce billet, permet de le faire très aisément.

FourSight, le test pour savoir quel type d’innovateur vous êtes

Lien : http://foursightonline.com/

Chacun a un mode de pensée préférentiel dont il faut tenir compte pour composer un groupe de travail. Dans le modèle Foursight, on en distingue quatre :

  1. la capacité à clarifier le problème, profil Clarificateur
  2. l’habilité à générer un grand nombre d’idées, profil Idéateur
  3. l’aisance à transformer une piste vague en une solution précise, profil Développeur
  4. la faculté à la mise en œuvre et l’obtention de résultats, profil Réalisateur

Ces 4 modes de pensée correspondent également aux 4 grandes phases de tout processus créatif.

Pour davantage d’information sur le processus créatif, ce billet devrait vous intéresser : Le processus créatif

FourSight vous permet de sélectionner les participants en fonction des objectifs de votre atelier

S’il faut mener une mission sur le court terme, il sera préférable de choisir des personnes aux modes de pensée homogènes.

Par contre, s’il s’agit de mettre sur pied une équipe destinée à relever des défis complexes, ce qui évidemment le cas dans le cadre d’un projet d’innovation, alors il conviendra de :

  • diversifier autant que possible les styles cognitifs. Il faudra donc sélectionner les personnes de façon à ce que les 4 modes de pensée soient représentées tout au long du projet
  • et de disposer d’intégrateurs, c’est-à-dire de personnes naturellement à l’aise avec les modes de pensée, apportant flexibilité et constance tout au long du travail, ainsi qu’un recul à même de challenger les apparentes évidences.

FourSight vous permet également de développer l’ambidextrie de votre entreprise

Pour en savoir plus sur l’ambidextrie, ce billet devrait vous intéresser : L’ambidextrie comme management de l’innovation

  • En phase d’exploration, il conviendra de disposer de profils de type Idéateur et Développeur
  • Lorsque l’équipe se trouvera en phase d’expérimentation, les 4 profils devraient se trouver en équilibre
  • Lorsque l’activité sera stabilisée, la tendance naturelle sera de renforcer les profils Réalisateur, car particulièrement adaptés à cette étape d’exploitation. Cela se fera probablement au détriment des profils Idéateur et Clarificateur, ce qui est une erreur pour la suite car cela empêchera l’équipe de se relancer, d’explorer à nouveau et de tester de nouvelles activités.

En réalité, pour permettre à une équipe (dont l’équipe de direction) d’être capable d’exploiter un business tout en explorant de nouvelles voies, il faut amener ce groupe à s’habituer à l’ambidextrie, c’est-à-dire la capacité à avoir, à certains moments, des phases « pures » de clarification et d’idéation.

Dans la pratique, il convient, en plus des traditionnelles séances d’exploitation (la gestion habituelle du business), de mettre alors en place des ateliers d’exploration. A condition de :

  • le faire sur de courtes périodes, car cela est déstabilisant pour des personnes non habituées à cela.
  • donner du sens, pour que les gens acceptent de faire cet effort

Ainsi, ce billet tire les enseignements pratiques de ce que le test FourSight nous apprend des modes de pensée préférentiels des acteurs de l’innovation. Il donne des solutions pratiques à la constitution d’équipes ambidextres.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vous avez aimé ce billet ?
Partagez-le pour le promouvoir.
C'est immédiat avec les boutons ci-dessous.
Merci d'avance.